Questions posées lors des oraux blancs & propositions diverses

Publié le par Yann Le Texier

Séquences 1 & 2

* Carrière, La Controverse de Valladolid :

+ Extrait 1 :

- Comment la théâtralité du texte se met-elle au service de la dénonciation coloniale ?

- Que critique l'auteur dans cet extrait ?

- Montrez comment cet extrait permet de lancer le débat central de cette pièce de théâtre.

- En quoi l'indignation de Las Casas est-elle palpable dans son intervention ?

 

+ Extrait 2 :

- Étudiez comment se met en place l'opposition argumentative entre les deux interlocuteurs.

- Quelles sont les deux thèses en présence ?

- Montrez comment les personnages s'opposent en tous points.

- Comment l'auteur amène-t-il le lecteur à s'interroger sur ses propres préjugés ou sur ceux de son époque vis-à-vis des autres peuples ?

- Étudiez comment se met en place l'opposition argumentative entre les deux interlocuteurs.

- Montrez en quoi la rencontre avec l'Autre est une manière de mieux comprendre l'Homme.

 

+ Extrait 3 :

- En quoi ce passage permet-il à Las Casas d'imposer sa thèse ?

- Comment le rire est-il utilisé dans le débat qui oppose les deux hommes ?

- Quelles sont les deux thèses en présence ?

- Montrez comment les personnages s'opposent en tous points.

- Comment l'argumentation progresse-t-elle dans cet extrait ?

- Montrez en quoi la rencontre avec l'Autre est une manière de mieux comprendre l'Homme.

 

* La Boétie, Discours de la servitude volontaire :

- En quoi la forme du discours sert-elle la dénonciation ?

- Montrez comment La Boétie dénonce la tyrannie.

- En quoi ce texte est-il un discours critique ?

- Qu'est-ce qui donne une force argumentative à ce discours de La Boétie ?

- En quoi cet extrait de La Boétie met-il en évidence la « servitude volontaire » des peuples ?

- Comment La Boétie met-il ici en évidence le paradoxe de la « servitude volontaire » ?

- En quoi cet extrait peut-il se lire comme une double mise en accusation ?

- Comment dans cet extrait l'association des registres pathétique et polémique favorise-t-elle la prise de conscience politique ?

- Comment ce passage se présente-t-il à la fois comme un réquisitoire contre le peuple et une violente satire du monarque ?

- En quoi ce discours constitue-t-il un véritable plaidoyer en faveur de la désobéissance civile ?

 

* La Fontaine, « Les obsèques de la lionne » :

- Comment La Fontaine développe-t-il ici sa double visée de plaire et d’instruire ?

- Commentez la construction de la fable et l’objectif visé ?

- En quoi le genre de la fable est-il ici un bon moyen argumentatif pour dénoncer le roi ?

- Comment l’auteur dresse-t-il un portrait sans concession des puissants ?

- Comment le récit de cette fable se fait-il satirique ?

- En quoi cette fable fonctionne-t-elle selon les règles de l’apologue ?

- Comment La Fontaine fait-il une critique sociale et politique à travers un récit satirique ?

- En quoi cette fable est-elle construite comme une pièce de théâtre ?

- En quoi la fable « Les obsèques de la Lionne » est-elle une satire des courtisans ?

 

Séquences 3 & 4

* Beckett, En attendant Godot :

+ Extrait 1 :

- En quoi cette scène d'exposition est-elle originale ?

- En quoi cette scène d'exposition annonce-t-elle le reste de la pièce ?

- En quoi cette scène prend-elle le contre-pied du théâtre traditionnel ?

- En quoi ce passage est-il une scène d'exposition ?

- En quoi cette scène d'exposition renouvelle-t-elle les règles du genre théâtral ?

- Ce début de pièce est-il une scène d'exposition ?

- Montrez comment l'originalité de cette scène d'exposition introduit à l'ensemble de la pièce.

- En quoi cet extrait illustre-t-il le théâtre de l'absurde ?

- En quoi cette scène d’exposition annonce-t-elle une pièce d’un genre nouveau ?

 

+ Extrait 2 :

- Quel est le rôle de la parole dans cet extrait ?

- En quoi cet extrait illustre-t-il le théâtre de l'absurde ?

- Montrez comment cet extrait théâtral est poétique.

- Comment ce dialogue remet-il en cause les règles habituelles d'un échange théâtral ?

- S'agit-il encore d'un dialogue théâtral ?

 

* Hugo, Ruy Blas :

- En quoi cette dernière scène est-elle ou non tragique ?

- S'agit-il d'un dénouement de drame ou de tragédie ?

- Cette fin est-elle heureuse ou malheureuse ?

- Cette mort est-elle héroïque ?

- Cette fin de pièce met-elle en scène l'éloignement ou le rapprochement des deux personnages ?

- Expliquez en quoi il s’agit ici d’une fin tragique.

 

* Anouilh, Antigone :

- En quoi Anouilh propose-t-il ici un début de tragédie ? / En quoi cet extrait est-il un début de tragédie ?

- En quoi cette scène est-elle originale ?

- Comment le dramaturge installe-t-il d'emblée le spectateur dans la logique tragique ?

- En quoi assiste-t-on à l’exposition d’une tragédie ?

 

* Koltès, Roberto Zucco :

- En quoi la fin de Zucco est-elle ou non tragique ? / En quoi cette fin de pièce est-elle tragique ?

- Le tableau 15 est-il une fin de tragédie ?

- Zucco est-il un héros de tragédie ?

- Est-ce ici la fin de Zucco ?

- Quels sens peut-on donner à l'évasion de Zucco dans cet extrait ?

- Comment le jeu du dialogue théâtral met-il en lumière le personnage de Zucco ?

- Montrez toute la modernité de cette fin de pièce théâtrale.

 

Séquences 5 et 6

* Camus, L’Étranger :

+ Extrait 1 (incipit) :

- Comment Camus renouvelle-t-il les règles de l'incipit ?

- Qu'y a-t-il d'étonnant dans ce début de roman ?

- Montrez combien cet incipit romanesque est surprenant. / En quoi ce début de roman est-il surprenant ?

- Meursault est-il un héros de la vérité ?

 

+ Extrait 2 (meurtre) :

- Meursault peut-il être ici considéré comme un héros ?

- En quoi / Pourquoi peut-on parler de la fatalité dans cet extrait ?

- En quoi Meursault apparaît-il ici comme un héros tragique ?

- En quoi le personnage de Meursault est-il très différent des héros de roman traditionnels ?

- Qu'est-ce qui fait la tension dramatique de ce passage ?

- Meursault n’apparaît-il pas comme un héros tragique dans cet extrait ?

 

+ Extrait 3 (procès) :

- En quoi Meursault est-il ou non le héros de son procès ?

- Qu'est-ce qui rend cette scène de procès étrange ?

- En quoi Meursault est-il « étranger » à son propre procès ?

- Comment l'auteur, par le regard de Meursault, propose-t-il une critique du fonctionnement de la Justice ?

 

* Mme de La Fayette, La Princesse de Clèves :

- Quelle héroïne ce portrait annonce-t-il ?

- En quoi cette description du personnage est-elle traditionnelle ?

- Comment cette page prépare-t-elle la suite du roman ?

- En quoi cet extrait décrit-il / présente-t-il un être d'exception ?

- En quoi ce portait est-il singulier ?

- Ce portrait est-il optimiste ou pessimiste ?

- Comment se manifeste et s’organise l’éloge de l’héroïne ?

 

* Zola, L’Assommoir :

- Quelle image des personnages cet extrait construit-il ?

- En quoi Coupeau apparaît-il ici comme un anti-héros ?

- Comment Coupeau est-il présenté comme le personnage principal de cet extrait ?

- Montrez comment Coupeau est présenté comme un personnage déprécié.

- Montrez que Coupeau n'est plus maître de lui-même.

 

Séquence 7 :

* Ponge, Le Parti pris des choses :

+ « Pluie » :

- Comment les techniques poétiques de Ponge permettent-elles d'appréhender une nouvelle image de la pluie ?

- En quoi le poème « Pluie » est-il inaugural au recueil Le Parti pris des choses ?

- Comment Ponge renouvelle-t-il le regard que l’on porte sur la pluie ?

- Montrez que Ponge renouvelle l’art poétique dans son poème « Pluie ».

- Comment Ponge saisit-il la « réalité » de la pluie ?

- En quoi le poème de Ponge n’est-il pas un texte scientifique sur la pluie ?

- En quoi ce texte est-il un poème ?

 

+ « Le Pain » :

- Comment le pain est-il transformé par l’écriture poétique de Ponge ?

- Que représente le pain Pour Francis Ponge ?

- Comment Ponge renouvelle-t-il le regard que l’on porte sur le pain ?

- Montrez que Ponge transforme le pain en objet poétique.

- Comment le poète met-il en place une double perception du pain ?

 

+ « Le Papillon » :

- Ce poème est-il un éloge de la transformation ?

- Comment Ponge évoque-t-il à la fois le papillon et le poète ?

- Quelle image du poète Ponge propose-t-il ici ?

- Comment Ponge recrée-t-il le papillon grâce à ce poème ?

- En quoi ce poème montre-t-il que Ponge renouvelle l'art poétique ?

- Comment l'auteur fait-il du papillon un objet poétique ?

Questions posées lors des oraux blancs & propositions diverses

Publié dans Epreuve orale

Commenter cet article