Pistes pour préparer le Devoir surveillé N° 4

Publié le par Yann Le Texier

Observations premières

La majorité des sujets de baccalauréat portant sur le personnage de roman tournent autour des mêmes problématiques, qui sont évidemment abordées de différentes manières au cas par cas :

 

- Le personnage de roman, héros ou non, personnage banal ou exceptionnel.

 

- La manière de construire le personnage de roman : par son point de vue personnel, par une identité (caractère personnel, origines biologiques et culturelle, niveau social, relations avec les autres personnages, …), par ses paroles, par ses actes, par ses pensées, par son parcours dans le récit.

 

- La relation des personnages au lecteur : comment le lecteur va percevoir le personnage, comment il va le construire dans son esprit au fil de la lecture, s'il va l'apprécier ou le rejeter.

 

- Le rapport au réel du personnage : Lui-même est-il le reflet de personnes réelles (voir la manière de construire le personnage ci-dessus) ? Est-il allégorique, symbolique ? Est-il volontairement difficile à cerner ? Est-il solitaire, détaché du monde où il vit ou au contraire pleinement inséré dans le milieu où il évolue ? A-t-il prise sur son monde ou est-il la proie des autres personnages, des événements, de son milieu ?

 

Que lire pour se préparer au Devoir surveillé N° 4, aux séquences 5 et 6 et à l'examen de juin ?

 

a) Des pages d'explications

* Dans votre manuel, deux bilans de fins de chapitres peuvent être lus :

- pp. 48-50 (histoire du personnage de roman qui montre des nuances par rapport à ce que j'ai expliqué autour du héros : dès le XVIIè siècle le personnage de roman est un être à part) ;

- pp. 93-94 (notamment les personnages en lien avec leur environnement).

 

À noter que ces pages peuvent paraître complexes car les auteurs du manuel ont voulu dire beaucoup en peu de mots et n'ont pas tout expliqué.

 

* Dans votre manuel, dans les fiches-outils, certaines pages évoquent le roman en général, et le personnage de roman en particulier :

- Les genres du roman pp. 462-463 : ne pas retenir toutes ces catégories mais comprendre toute la variété du genre romanesque qui est très adaptable, malléable. Le ƒ permet de voir que le genre a évolué et que certains romans mettent en avant les ficelles, les limites du récit romanesque.

- Le personnage de roman pp. 468-469 est une assez bonne synthèse en lien avec ma présentation ci-dessus (Observations premières).

- Si vous n'êtes pas au point sur certaines notions techniques souvent utilisées pour étudier des récits romanesques, relisez les pages consacrées à l'auteur/au narrateur (pp. 466-467), au point de vue narratif (pp. 472-473), à la construction du récit (chronologie, vitesse du récit, temps verbaux du récit) (pp. 474-475), aux paroles rapportées (p. 478), à la description (p. 480).

 

b) Des pages de romans ou d'ouvrages critiques

* Dans votre manuel, voici quelques pages pouvant servir à la fois de base de réflexion et d'exemples :

- Extrait de Madame Bovary (Flaubert) pp. 30-31 : la construction du personnage par ses pensées intérieures (au style indirect libre) ; le personnage insatisfait de son statut social ; la confusion entre réalité et fiction par le personnage d'Emma.

- Extrait de Du Côté de chez Swann (Proust) pp. 32-33 : plongée par le lecteur dans l'esprit d'un personnage, dans sa mémoire ; capacité du récit à reconstituer des événements passés, des sensations passées.

- Extrait de Extension du domaine de la lutte (Houellebecq) p. 35 : plongée par le lecteur dans les pensées d'un personnage ; regard d'un personnage sur le monde qui l'entoure.

- Extrait de Jacques le fataliste et son maître (Diderot) pp. 36-37 : réflexion et remise en cause du rapport du narrateur à ses personnages, du narrateur au lecteur.

- Extrait de Bouvard et Pécuchet (Flaubert) pp. 38-39 : présentation réaliste des personnages par le narrateur ; parodie d'un moment traditionnel du récit romanesque (ici la scène de première rencontre) ; les antihéros.

- Extrait de La Modification (Butor) p. 42 : la remise en question d'un code traditionnel du roman (le rapport du narrateur au lecteur).

- Extrait de Le Romancier et ses personnages (Mauriac) p. 47 : le personnage enre reflet du monde réel et « image transposée et stylisée ».

- Extrait de Les Misérables (Hugo) pp. 76-77 : le point de vue omniscient ; la capacité à faire vivre au lecteur le ressenti d'un personnage (moyens employés ?) ; entre réalisme et fantastique.

- Extrait de La Princesse de Clèves (Mme de la Fayette) pp. 80-81 : le personnage à travers le regard des autres ; le personnage parfait (héros au sens presque premier du terme) ; le personnage différent, exceptionnel ; la peinture d'un monde particulier (ici la Cour).

- Extrait de L'Étranger (Camus) pp. 88-89 : le personnage différent, exclu du monde où il vit ; le personnage incompréhensible ; le point de vue interne ; le personnage qui ne maîtrise pas le cours des événements, de son existence.

- Extrait de Désert (Le Clézio) p. 90 : le lien entre les personnages et leur environnement ; le parcours du personnage de roman comme métaphore, réflexion (ici : la destinée humaine en général).

- Extrait de La Chartreuse de Parme (Stendhal) p. 108 : le personnage qui se rêve héros (le narrateur se moque de lui, prend du moins ses distances) ; le personnage détaché de son environnement (la bataille fait rage mais il n'y comprend pas grand chose).

- Extrait de Les Misérables (Hugo) p. 109 : le roman entre réalité historique et fiction ; la fiction pour commenter le réel.

 

c) Des pages sur internet

 

* Sur le blog, trois articles sur la page d’accueil sont consacrés au personnage de roman. J’ai mis à jour les pages internet que vous pouvez consulter.

 

* Pour rappel, l’exposition de la BNF intitulée « Le héros d’Achille à Zidane » permet de dresser une histoire du héros, donc notamment du personnage d’épopée puis de roman. Attention à distinguer, comme nous l’avons fait en cours, entre les sens du mot « héros » dans la vie courante et en littérature.

http://classes.bnf.fr/heros/

Commenter cet article